30- Sefrou - Ouezzane - Martil - Ceuta

Paysage rifain
Paysage rifain

22/06 : Nuit "musicale" au c-car : les groupes ont joué, dansé et chanté jusqu'à 7h du matin dans leur khaïma ! 

Nous quittons les lieux en direction d'Ouezzane, les yeux gonflés par l'insomnie... Il fait déjà 29° à 8h30, et nous aurons 42° l'après-midi !

La route est très belle et bonne jusqu'au barrage d'El Wahda. Puis les derniers 60km se font sur une route en plein réaménagement : l'ancien goudron à 1 voie, complètement défoncé, sera remplacé par une belle route de largeur convenable. Mais pour le moment, c'est un chantier sur 60km, et nous roulons sur une mauvaise piste. Nous mettrons 3h pour parcourir la distance. Les yeux rivés sur les cailloux et les trous, je n'ai rien vu du paysage, et j'étais épuisé en arrivant au camping d'Ouezzane, après avoir parcouru 227km ce jour !!!

Pour couronner le tout, nous apprenons que la fille du patron organise son mariage ce soir au camping, en extérieur. Tout se fait autour de la piscine, avec petit orchestre traditionnel marocain, et sono puissante pour la soirée. On nous propose de venir voir comment ça se passe, et même de manger, mais nous refusons poliment, pour pouvoir nous reposer (avec boules Quiès).

 

23/06 : Grâce à nos "boules", nous n'avons rien entendu et avons passé une bonne nuit. Mais la fête et la musique ont duré jusqu'à 7h ce matin !

Nous prenons la route vers Martil, dernier camping avant l'enclave espagnole de Ceuta, où nous embarquerons jeudi pour Algeciras. La route est bonne dans l'ensemble, à part 3 ou 4 petites zones de piste car la route a été emportée par des crues cet hiver (ou l'hiver dernier).

Nous traversons encore les montagnes, bien vertes, avec des maisons aux toits à 4 pans couvertes de tôle ondulée. Sur le bord de la route, les paysans vendent des figues et des prunes, des poteries et du tissu, des chapeaux à pompons que portent ici les femmes rifaines.

Au camping, une dizaine c-cars passent leurs derniers instants avant le retour en Europe. Voilà bien longtemps qu'on en n'avait vu autant !

Nous faisons (encore !) des confitures de figues l'après-midi au camping. Nous avons parcouru 148km.

 

Paysage verdoyant du Rif
Paysage verdoyant du Rif

24/06 : Ce matin, nous sommes allés à Tetouan faire changer (1585 Dh TTC) nos plaquettes de freins AV, car un voyant jaune s'affichait régulièrement au tableau de bord depuis plus de 15 jours. Vu le prix intéressant, nous avons commandé les plaquettes AR pour les faire changer mercredi, avant notre retour.

 

26/06 : Le garage n'a pas reçu les pièces, tant pis pour lui (et pour nous). Le propriétaire du camping à qui nous racontons notre mésaventure nous indique un petit atelier à 500m du camp où il serait possible de changer nos plaquettes AR. Nous allons le voir, il nous montre des plaquettes Bosch pour Peugeot, qui correspondent exactement. Nous les lui faisons installer. Le changement se fait en 3/4 d'h, en pleine rue de la ville, dans la circulation !!! Nous lui réglons la note : 460 Dh. Quelle différence par rapport au 1er garage Fiat !

 

27/06 : Dernières aventures sur le sol africain

Départ ce matin pour la frontière entre le Maroc et l'enclave espagnole de Ceuta. Arrivés à 10h30h au poste frontière, nous passons en Espagne 2h plus tard... Il y avait beaucoup de monde.

Dans Ceuta, nous nous garons près du port pour faire quelques courses. Quand nous rentrons au c-car, je soulève le lit pour les ranger dans le coffre, et là, que vois-je ? Un "clandestin" couché dans le coffre !!! Je lui demande d'en sortir, ce qu'il fait rapidement, et en s'excusant, puis, il sort du c-car et s'en va. Nous avons eu une belle frayeur, surtout après-coup, car si je n'avais pas ouvert ce coffre nous serions arrivés à la douane du bateau avec une personne en plus, et sans doute nous nous serions retrouvés en prison !

Vous vous demandez par où a-t-il bien pu rentrer ? J'avais oublié de fermer la porte du coffre avant de partir faire les courses, il en a profité. Cela nous servira de leçon... On peut dire que cette fin de voyage en Afrique a été mouvementée. Au fait, il n'y a eu aucun vol dans le c-car, tout ne fut donc qu'une péripétie !

Bateau à 15h30 heure espagnole (1h de + qu'au Maroc). La traversée vers Algeciras s'est bien déroulée, un peu dans la brume, mais 1h plus tard sur le sol européen de l'Espagne, il faisait soleil. Demain, nous prendrons la route vers Murcia, la prochaine étape.

<--  Carnet 29                                                                                                                    Carnet 31  -->

 

Autres voyages en c-car :

 

  2001 : Roumanie (1)

  2003 : Sardaigne

  2006 : Europe Centrale

  2008 : Maroc (1)

  2009 : Peloponnese

  2010 : Maroc (2)

  2011 : Turquie

  2012 : Sicile

  2013 : Maroc (3)

  2014 : France

  2015 : Ouest USA

  2016 : Maroc (4)

  2017 : Roumanie (2)

  2018 : Maroc (5)

  2019 : Pays Baltes